Forums

Central-COPS :: Forums :: Divers :: La cafèt'
 
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Super-COPS : Humanydyne
Modérateurs: Jack Fast, Dude, O'Lyvers, SKRIPNICK, Pretre, Teomme
Auteur Message
Jack Fast
sam. 19 avril 2008, 13:19

Membre enregistré #7
Inscrit(e) le: ven. 24 août 2007, 14:55
Messages: 1005
Petit fred pour parler d'Humanydyne. Ce jdr de super-héros parvient à traiter du sujet à la façon MARVEL ( pas les gentils mous de la DC donc) tout en y intégrant les règles du genre Noir. De plus, on joue des supercops chargé d'enquêter sur les supers qui dérapent...

Vous y jouez, vous aimez?


N'y pense même pas...
Retour en haut
Caïn Ewan
sam. 19 avril 2008, 13:32

Membre enregistré #223
Inscrit(e) le: sam. 12 avril 2008, 22:48
Messages: 830
J'y ai joué, je trouvais ça assez amusant. En fait, j'y ai joué deux persos :

-un japonais qui avait comme pouvoir de rendre réel ce qu'il dessinait (inspiré des cartoons)
-un rugbyman néo-zélandais souffrant de prescience

Ce qui est intéressant, c'est que chaque pouvoir n'est pas invincible. De plus, il faut créer soigneusement son perso car les px sont très peu nombreux. J'ai bien aimé mais bon, sans abuser.


"Tu me dois encore un repas, Snip'..."

--Cain "RIP" Ewan, champion olympique de tir au pistolet--


"Mes larmes peuvent bien être aussi nombreuses que les gouttes de pluie tombant sur les bois d'Hagia,
Une pour chaque âme tombée en défendant le Trône, jamais elles ne seront assez."

-Evangile de Sainte Sabbat, Psaume II 7
Retour en haut
Jack Fast
sam. 19 avril 2008, 14:21

Membre enregistré #7
Inscrit(e) le: ven. 24 août 2007, 14:55
Messages: 1005
les points faibles?


N'y pense même pas...
Retour en haut
Caïn Ewan
sam. 19 avril 2008, 14:50

Membre enregistré #223
Inscrit(e) le: sam. 12 avril 2008, 22:48
Messages: 830
Ca fait un moment que je n'y ait pas joué, mais je dirais que le principal point faible est justement ce manque d'évolution du personnage.
Une fois que le perso est créé il a un (s'il veut être efficace dedans) ou plus pouvoir(s). Et si ces pouvoirs sont inefficaces...
Sans compter que certains pouvoirs sont plus enquiquinants que d'autres. On avait un PJ qui contrôlait les insectes, en quelque sorte le p'tit caïd (ce qu'il est en fait devenu). A côté, mon dessinateur faisait de la gnognotte, c'est joli de dessiner de l'aspirine, mais si on sait pas comment c'est fait, rien de plus qu'un placebo


"Tu me dois encore un repas, Snip'..."

--Cain "RIP" Ewan, champion olympique de tir au pistolet--


"Mes larmes peuvent bien être aussi nombreuses que les gouttes de pluie tombant sur les bois d'Hagia,
Une pour chaque âme tombée en défendant le Trône, jamais elles ne seront assez."

-Evangile de Sainte Sabbat, Psaume II 7
Retour en haut
Ertaï
ven. 09 mai 2008, 14:10

Membre enregistré #48
Inscrit(e) le: dim. 30 sept. 2007, 20:53
Messages: 26
Ca doit rester pas mal à l'appréciation du MJ le fonctionnement du pouvoir... A caler à la création de perso à mon avis.

Pour l'évolution du perso j'avais aussi vu qu'il était possible de mettre des points de création en réserve dans un certain type de pouvoir en vue d'un développement ultérieur à la bonne grâce du MJ et sur le principe 1XP gardé donnera 2XP une fois le pouvoir développé. J'avais bien aimé ce principe mais par contre je n'ai jamais pu jouer encore...
Retour en haut
Neuromatrice
sam. 10 mai 2008, 01:24

Membre enregistré #65
Inscrit(e) le: mer. 10 oct. 2007, 23:52
Messages: 324
J'ai acheté ce jeu, et le masterise depuis peu...

Exemple de la première baston du premier scénar:

(mes joueurs: Jolly Jumper: un téléporteur genre Diablo dans x-men; Synch: un copieur de pouvoirs; Rocket: un speedster avec une super resistance et qui attaque comme une roquette vivante)

(ils arrivent face à un super-vilain, Dimension, qui a la taille d'un building; firestarter, un gars qui vole et maîtrise le feu, Civateteo, une sorcière capable de modifier la réalité)

Synch copie le pouvoir de Rocket et les deux visent le genou de Dimension. Synch touche, mais Rocket rate et s'encastre dans le building plus loin sans trop de mal. Le Jumper se téléporte pour toucher Civateteo, mais il frappe un bloc de béton à la place. En même temps, il réussit de justesse à éviter une bagnole de flic lancée par Dimension, laquelle pulvérise 3 bagnoles au sol et finit dans une vitrine de magasin...Init!


Voilà, se rajoute à cela un joli background, une communauté dynamique, un fanzine, une radio...
La création de perso est jouissive puisque free-form, on peut comboter Résistance du poney 4 avec Attitude de Robert Redford à 6 et Kung-fu mortel de Lorenzo Llamas à 5, les pouvoirs illimités en termes d'idées.
Bref, un bon gros jeu made in france qui mérite d'être connu...


it's the maximum trip, at the maximum speed. Vanishing Point
Retour en haut
 

Allez à :     Retour en haut

Temps d’exécution: 0.0963s, dont 0.0215 pour les requêtes.